Mouvaux: première

Construction de deux maisons individuelles jumelées à vocation locative financées par un prêt en secteur aidé de l’état.
Les façades sont en monomur de béton cellulaire à haute performance d’isolation, recouvert d’un enduit finement taloché d’un ton gris moyen finement lissé.
Les ponts thermiques sont quasiment inexistants car au RDC l’isolation est placée au dessus de la dalle et est donc en continuité avec les murs isolants. Un carrelage sur chape armée la recouvre. A l’étage le plancher est en bois fixé dans le béton cellulaire.
En combles, l’isolation fait 30 cm d’épaisseur, posée en 2 couches croisées.
La performance de perméabilité à l’air est tout simplement excellente avec des coefficients de 0,33 et 0,39 pour un maximum recherché de 0,60…
Le petit garage à 2 roues qui vient s’accrocher sur le RDC de la façade avant en se prolongeant d’un auvent pour l’entrée apporte un relief agréable à cette façade en cassant la perception de bloc qu’aurait eue la construction autrement. Sa fabrication en bardage de bois lasuré se retrouve en façade arrière sur l’écran d’intimité séparant les deux jardins. Les toitures sont recouvertes de tuiles béton noires.

Les menuiseries seront en bois naturel.
Les apports solaires directs étant privilégiés les ouvertures les plus grandes et les plus nombreuses sont placées au sud.
Technique: en toiture coté sud sont disposés 2 fois 2 capteurs solaires à eau chaude d’un total de 5m² chacun, pour fournir une partie de l’eau chaude sanitaire de la maison. Appoint par la chaudière gaz à condensation. Chaque maison dispose aussi d’une VMC double flux et