COMMENT REDUIRE DEPENSE ENERGETIQUE D’UNE MAISON ANCIENNE

 

Objectifs :

Une maison ancienne c’est au mieux 250Kw/m²/an, souvent plus de 300Kw

Aux normes RT 2000, c’est 160Kw/m²/an dont 100Kw pour le chauffage

L’objectif c’est 40Kw/m²/an

Or il est assez facile d’arriver déjà à 110Kw/m²/an

 

 

 

La solution de facilité : changer pour un matériel plus performant.

- passer au Gaz : énergie – chère que fioul (selon conjoncture)

Ou que électricité (pb. du non rayonnement des « grille pains »).

- passer à une chaudière à condensation.

 

MAIS, si l’économie est bien là, elle ne l’est pas assez !

 

  1. La condensation ne marche que avec des températures < 45° à 50° de chaudière et avoir + fait chuter les rendements.

Or il faut il faut en général 65° en regard des déperditions et des surfaces de chauffe.

  1. On doit acheter 1 chaudière qui s’avèrera alors trop puissante dès qu’on isolera, donc trop chère, et qui, si elle n’a pas de brûleur modulant, aura des rendements moins bons que espéré.

(Une chaudière classique qui fonctionne à 50 % de puissance a son rendement qui va chuter à 60 % au lieu des 92 % espérés)

 

La vraie solution passe donc d’abord par la lutte contre les déperditions.

Et si on le fait bien, on se rend compte alors que le remplacement de la chaudière devient alors secondaire.

Au final, objectivement, le changement d’énergie vers du gaz permet seulement de :

  1. Eviter les suies
  2. Eviter les odeurs
  3. Eviter les rejets de particules dans l’atmosphère
  4. Eviter les frais de ramonage et entretien
  5. Ne payer l’énergie qu’après consommation

 

NB : deux petits « effets pervers » se produisent souvent au remplacement d’une vieille chaudière mazout située en cave par une « super chaudière super performante »

En effet, la super chaudière est super isolée, et ne rayonne plus dans la cave… donc :

  1. moins de chaud au plafond de la cave, donc au sol du séjour souvent au dessus, et ou on aura froid dans le séjour, ou on crèvera de chaud dans les autres pièces et il faudra tout rééquilibrer l’installation… Il conviendra donc sans doute d’isoler le plafond de cave, mais souvent question hauteur c’est difficile
  2. Le linge de la maison qui s’y trouvait, et pour cause, à sécher, va devoir attendre plus longtemps, sauf à installer en cave…. un radiateur !

 

Alors comment réduit-on très sérieusement sa dépense consommation énergétique dans 1 maison ancienne ?

C’est d’abord en isolant.

 

Mais ATTENTION, ce travail est beaucoup plus délicat qu’il n’y paraît car le problème est complètement lié aux problèmes d’humidité et de condensations.

Sauf à se former de façon très complète, c’est le travail de bons professionnels.

Les « bricoleurs du week-end », les travailleurs au noir et les pseudos professionnels de la grande distribution font des ravages.

Savoir traiter des points de rosée des murs n’est pas un savoir inné ; savoir traiter une remontée capillaire non plus. Les solutions « miracle » n’existent pas.

Aujourd’hui les enjeux sont tels qu’il n’y a plus de place pour les malfaçons.