Pourquoi donc végétaliser une toiture?

C'est un investissement substantiel... Cela vaut-il le coup? 

La réponse est clairement oui!

Faut juste pouvoir/vouloir investir en vue de gagner à terme...

Lire la suite...

L’intérieur 5 à 10 fois plus pollué que l’extérieur

L’Observatoire de la qualité de l’air intérieur a mené une étude de grande ampleur qui a conclu que 10 % des logements sont très pollués.

« La pollution chimique est plus importante à l’intérieur qu’à l’extérieur». 30 % des logements présentent simultanément 3 à 8 polluants à de très fortes concentrations, que ce soit en raison des produits d’entretien, des appareils de chauffage, du tabagisme ou des acariens. 

Le plus répandu est le formaldéhyde, gaz redoutable par son pouvoir irritant et allergisant. En 2004, le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) l’a classé comme cancérogène certain pour l’homme. Des tests ont révélé la présence de formaldéhyde dans des nettoyants et détergents ménagers, des shampoings, des désodorisants d’intérieur, des tapis, des gels douche, du bois aggloméré de meubles, des peintures d’intérieur, des revêtements de sols…
Mais il existe de nombreux autres polluants intérieurs, connus sous le nom de « COV », ou Composés Organiques Volatils.

Lire la suite...

Crédit d’impôt officiellement confirmé à 30 % pour 2015

La loi de finance du 29 décembre a bien instauré le Crédit d’impôt transition énergétique (CITE) avec un taux unique de 30 %, sans bouquet de travaux. Il s’applique à compter du 1er janvier 2015.

Les matériels éligibles restent identiques pour les plombiers chauffagistes : matériaux de calorifugeage de tout ou partie d’une installation de production ou de distribution de chaleur ou d’eau chaude sanitaire, chaudière à condensation, isolants thermiques (+ pose pour les parois opaques), appareils de régulation de chauffage, appareils de production de chauffage ou d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable [pompes à chaleur air/eau, eau/eau (+ pose de l’échangeur souterrain dans le cas de la géothermie)], équipement de raccordement à un réseau de chaleur d’origine renouvelable ou de cogénération, chaudière à micro-cogénération gaz (P ≤ 3 kVA par logement).

Lire la suite...

Les dessous du puits canadien

Le puits canadien est un concept relativement simple : un tube constitue un échangeur thermique entre un flux d’air et le sol. Pourtant, la mise en œuvre nécessite une importante phase de conception et une exécution bien contrôlée, deux étapes cruciales. L’objectif est de garantir une hygiène parfaite et une bonne tenue dans le temps de l’installation. Explications. 

Lire la suite...

Le BBC ?

BBC ou Bâtiment Basse Consommation est une appellation permettant d’identifier les bâtiments neufs ayant de très faibles besoins énergétiques.

 

La RT 2012 - BBC

Qu’est ce que c’est ?

La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu’ils soient pour de l’habitation (résidentiel) ou pour tout autre usage (tertiaire).

L’objectif de cette Réglementation Thermique est défini par la loi sur la mise en œuvre du Grenelle de l’Environnement. Cet objectif reprend le niveau de performance énergétique défini par le label BBC-Effinergie.

Lire la suite...

COMMENT REDUIRE DEPENSE ENERGETIQUE D’UNE MAISON ANCIENNE

 

Objectifs :

Une maison ancienne c’est au mieux 250Kw/m²/an, souvent plus de 300Kw

Aux normes RT 2000, c’est 160Kw/m²/an dont 100Kw pour le chauffage

L’objectif c’est 40Kw/m²/an

Or il est assez facile d’arriver déjà à 110Kw/m²/an

 

Lire la suite...

 

La mise en œuvre de capteurs solaires.

La première utilisation à entrevoir est la fourniture d’eau chaude.

Comment fonctionne une

installation.

A partir de la source on aura :

 

a. Les capteurs

b. Un ballon

c. Un réseau

d. Une régulation centre de commande

e. Une source de chaleur d’appoint

 

Lire la suite...